AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Intégration de circonstance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ronin

avatar

Nombre de messages : 200
Date d'inscription : 10/05/2007

MessageSujet: Intégration de circonstance   Jeu 10 Mai - 16:58

La troupe menée par Dam’Dam circulait sous les frondaisons d’une forêt, non loin du hameau qui leur servait provisoirement de foyer. Elle était composée essentiellement d’enfants… ceux qui avaient eut la chance d’être protégé des assauts qui furent menés contre l’Amock. A cela venait s’ajouter une dizaine de gardes dont Dabuh, général chu de l’Amock, et enfin quelques orques dont les compétences guerrières étaient bien lointaines, du fait de leur âge avancé. Quoi qu’il en soit, les sorties improvisées par l’instigatrice des Orphelins se faisaient toujours avec l’ensemble de la tribu…

Des cris de joie et d’amusement pourfendaient le sous bois, qui sans aucune discrétion pouvaient attirer l’attention de hordes mal intentionnées… Dam’Dam regardait cette effervescence juvénile avec un grand sourire, dans la conscience que le risque était d’envergure. Mais que pouvait-elle faire sinon laisser le peu qu’il restait à ces enfants, l’insouciance et le jeu ! Mais d’aucune façon, en leur hameau, ils étaient plus en sécurité. Le destin des siens était dés lors suspendu aux bonnes volontés des autres.

Et ce destin n’avait pas de clémence… lorsque l’orque se retourna pour constater qu’une armée brillante de nordiques approchait. Place au silence. Les enfants s’étaient regroupés près des quelques adultes. Dabuh quant à lui s’était placé aux premières loges, épaulé de ses quelques compagnons d’arme.

Celui qui semblait être le chef des belligérants descendit de sa monture et tourna quelques instants en rond, se caressant la barbe. Personne n’osait broncher parmi le clan orque… juste Dabuh et ses seconds, qui la main sur la garde, s’attendaient à ce que cette rencontre tourne telle qu’elle s’annonçait…en exaction.


« Orques ! Quelle audace de rôder ici… »

Le visage de Dabuh se fit grimaçant aux premiers mots du nordique. Le ton usagé ne présageait rien de bon.

« Je suis le prince de Cristal Watergor et pour cette audace… »

Le prince s’était retourné vers ses armées, pour déclarer dans un sourire sadique :

"Amusez vous ! Compagnons ! "

Des regards de haine s’étaient croisés entre les deux chefs militaires ; et immédiatement, le groupe orque tourna à la panique. Les cavaliers nordiques s’activaient à rattraper les enfants qui sous des hurlements de panique tentaient de fuir. Dam’Dam, quant à elle, tentait d’assurer la pérennité de deux d’entre eux, les menant dans les sous-bois. Rapidement les troupes orques furent immobilisées et pour la moitié tués. L’un des enfants orques, en fuite vers l’est stoppa net sa course… il se trouvait devant un cavalier qui lui barrait la route, et derrière lui, une armée encore plus imposante que celle qui venait de disloquer le groupe orque. Bizarrement, celui-ci lui adressa un sourire, puis projeta un regard inquiet vers l’avant. Il connaissait bien ces armées…les armées de Velsik…

Le cor de cette armée résonna, et les guerriers nordiques de Watergor s’immobilisèrent. Le prince qui était de nouveau sur son étalon lança un regard vers ceux qui venaient mettre fin aux « festivités ». Les chefs de chacune des armées progressèrent l’un vers l’autre. Le visage du prince fit place à la stupeur :


« Mon « frère »… Ronin ! »

Le ton qu’avait usé Watergor dans cette phrase en disait long sur l’opposition qu’il pouvait y avoir entre les deux partis. Ronin était en fait le demi-frère de Watergor, né de père nordique et de mère humaine. Tôt, il avait été banni du clan pour ce mélange racial qui avait fait honte aux nordiques de Velsik, mais Ronin le lui avait promis : son retour sur ses terres natales.

« Je vois que tu n’as pas changé, frère. Des centaines de nordiques armés jusqu’aux dents contre… des enfants. Tes considérations sur l’honneur et la fierté sont restées les mêmes. »

Watergor savait que ses armées de rapaces ne feraient pas le poids contre celles de son frère. Il se pencha pour consigner à l’un de ses guerriers d’aller chercher des renforts en Velsik. Ronin interrompit le départ de celui qui devait se faire messager :

« Nul besoin de croire que tu pourrais tenter quoi que ce soit contre nous Watergor. Velsik, à l’heure qu’il est, est encerclé par mes offices… et tes fidèles habitants subissent l’exil. »

Le prince ne voulait pas en croire le mot, mais il laissa s’échapper dans un bégayement d’une intervention inconsistante la crainte de la vérité :

« Tu…tu… tu penses que je vais te croire… tu… tu penses me faire peur ? … »

Ronin reprit :

« Watergor ! Je te bannis, toi et les tiens de Velsik, désormais renommée Ildyth Sholl en l’honneur de ma mère que tu renias. Je te bannis de ces terres que tu as souillé honteusement de part ton attitude indigne. Vous serez reconduits en Fardia, terre infertile où tu pourras malgré tout espérer honorer ton peuple ! »

Lentement, les armées de Ronin progressèrent vers ces honteux belligérants qui n’exprimèrent aucune forme de rébellion… S’aurait été un suicide que de s’opposer aux armées de Ronin, Watergor le savait. Tout ce qu’il pu faire, c’était dispenser un regard revanchard en direction de son frère…

Ronin observa quelques instants ces enfants terrorisés. Son regard s’était porté sur Dam’Dam, celle autour de laquelle tous ces orques affluaient comme l’on se tient auprès d’une mère. Qui était-elle pour inspirer tant de maternité ? Quoi qu’il en soit, les antécédents de Ronin faisaient qu’il n’avait aucune haine raciale quelle qu’elle soit. Il faudrait accueillir ces orques l’espaces de quelques temps afin de leur donner une chance de se refaire des attitudes éhontées de son frère…


Dernière édition par le Jeu 10 Mai - 17:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Intégration de circonstance
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Faut-il revoir le modèle d'intégration français ?
» subvention pour intégration d'un enf. handicapé
» Association et indemnité d'intégration
» Association et frais d'intégration
» Respect - un autre exemple d'intégration nationale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Section Demi RP-
Sauter vers: